Mathilde Lafortune

Mathilde Lafortune

Mathilde Lafortune

Au bout de 2 ans d’études en conseil et coordination publicitaire, mon attirance pour le droit et les relations internationales l’a finalement emportée. C’est pour cela que j’ai voulu m’impliquer dans le stage Québec sans frontières en Bolivie 2015.

Ce projet me permettra de combiner mes deux passions en formant des artisanes et artisans de la Red OEPAIC sur les différents outils de promotion qu’ils pourraient utiliser pour rendre leur artisanat plus compétitif et fructueux.

Je commencerai un bac en relations internationales et droit international à l’automne, mais ce stage ne sera certainement pas ma dernière expérience en solidarité internationale.