Lorsque Meagan venue en Bolivie pour la première fois, dans le cadre d’un programme d’échange en 2008, elle a été immédiatement impressionnée par la topographie diversifiée du pays et par la vivacité de son paysage culturel. Son expérience en Bolivie l’a amenée à développer son intérêt pour le développement international et a affirmé sa volonté d’étudier et de travailler dans ce domaine.

Après avoir obtenu son baccalauréat en développement international et en études hispaniques à l’Université Dalhousie, devenir volontaire en Bolivie lui est apparu comme une excellente occasion de contribuer aux efforts de développement local en mettant ses connaissances en pratique et en acquérant une expérience professionnelle internationale.

Passionnée par la photographie et possédant de solides compétences en TIC et en espagnol, Megan a porté son attention sur le mandat d’Uniterra en gestion des communications et des événements avec le partenaire local, La Paz Maravillosa (LPM). La mission de cette agence municipale de développement touristique est d’améliorer l’expérience des touristes qui visitent La Paz, en particulier en améliorant l’accès et l’appréciation de l’artisanat et de toute la richesse de la culture bolivienne.

En Bolivie, le marché intérieur de l’artisanat local de qualité est limité. Néanmoins, plus d’un million de touristes visitent la Bolivie chaque année, ce qui représente un débouché commercial important. Mais bien que les touristes soient les plus grands acheteurs d’artisanat, le manque d’information adéquate amène beaucoup d’entre elles/eux à acheter des produits qui ne sont pas fabriqués à partir de matériaux traditionnels et qui même, parfois, sont fabriqués à l’étranger.

Depuis le début de son mandat, Meagan a contribué (grâce à ses photographies, traductions et conceptions graphiques) à de nombreuses publications utilisées par LPM, telles que des guides, des cartes de la ville, du matériel promotionnel pour les secteurs de la gastronomie et de l’artisanat. Mais son projet le plus important est le développement d’un nouveau site internet pour l’agence municipale. Une fois ce projet achevé, il servira de plate-forme pour promouvoir l’artisanat local ainsi que la richesse culturelle de la ville dans son ensemble.

« Ce nouveau site internet, de même que les publications précédentes, contribuent à promouvoir le travail de nos partenaires artisan-ne-s. De plus en plus de touristes visitent leurs magasins, ce qui augmente leurs chances de ventes directes et de revenus. L’objectif est également d’informer les touristes sur les avantages d’acheter des produits locaux issus du commerce équitable auprès d’artisans qui utilisent des matériaux 100% alpaga ainsi qu’une main d’œuvre artisanale 100% bolivienne. » – Meagan Hancock.

Le travail de Meagan avec La Paz Maravillosa aura un impact positif durable en Bolivie, car son rôle ne consiste pas seulement à fournir un appui direct au partenaire local, mais aussi à former le personnel pour améliorer leurs pratiques à long terme. « Je fournis actuellement l’expertise technique nécessaire pour créer un site internet, mais je vais également former mes collègues à en assurer la continuité une fois mon mandat terminé », explique Meagan. Sa présence aux côtés de LPM lui a également permis de partager plusieurs de ses compétences non techniques avec l’agence, telles que la résolution de problèmes, un mode de pensée novateur ou la collaboration interculturelle, contribuant ainsi à améliorer son efficacité et ses efforts de réseautage.

Le fait de travailler dans un environnement culturel différent a été à la fois l’aspect le plus difficile et le plus excitant du mandat de Meagan. En tant que volontaire à temps plein avec l’un des partenaires locaux d’Uniterra, Meagan a été complètement immergée dans la culture bolivienne. Le style de communication indirecte, par exemple, a été difficile à décoder au début et l’est parfois toujours. Elle a cependant été en mesure de surmonter la plupart des difficultés en échangeant ses expériences avec d’autres expatrié-e-s et a également appris beaucoup par l’exemple. Mais le fait de travailler dans un domaine qui la passionne, de pouvoir échanger et le transférer des compétences avec un partenaire local lors des ateliers qu’elle dirige, s’est avéré été extrêmement positif et stimulant pour elle.

 

En apprendre d’avantage sur Meagan.