Un oasis de verdure, plantes comestibles, médicinales et ornementales dans Nguinth à Thiès

Mr Abou Diop, Consultant en agriculture et traitement des données, en collaboration avec sa famille, cultive plus de 200 variétés de plantes dans son jardin et ses toits. Il a pris des semences d’ici et d’autres pays. Il les soigne avec attention, les reproduit, et des fois, les vend.
Il a une grande variété des plantes médicinales telle que les artémises, les pissenlits, les mélisses; des espèces comestibles tel que asperges, choux, épinards; des aromatiques en abondance : origan, romarin, thym, et bien sûr, des ornementales, et même des jeunes baobabs! Tout ça dans son jardin extérieur, et aussi, dans les cages d’escalier, les paliers et terrasses. Toutes les espaces sont bien remplis.
Il réutilise toute sorte de contenants recyclés pour son micro jardinage, il fait aussi ses propres engrais et n’utilise pas des pesticides.
Un modèle de jardiner curieux et créative au cœur de Thiès!

Une maternité et dispensaire, Jardin dans la terrasse et production de remèdes naturelles

La très sympathique Sœur Françoise dirige la Maternité de la Miséricorde, juste à cote de la Cathédrale Ste Anne de Thiès. Elle est sage-femme et infirmière, mais comme le fait de recevoir environ 250 femmes et enfants chaque jour et diriger le dispensaire n’est pas suffisant, elle fait partie du réseau ANAMED (Action pour la médecine naturelle des tropiques) et elle produit aussi des médicaments naturels.
Elle fait et vend toute sorte des produits à prix modique pour réduire l’utilisation de médicaments de l’industrie pharmaceutique quand il y a des alternatives naturelles : des savons pour la dermatite, des huiles pour les eczémas, des pommades pour l’irritation des peaux des bébés, des tisanes pour le diabète et le paludisme, etc. Aussi, elle éduque contre l’utilisation des cubes des épices industrielles et propose une poudre à base des épices et d’ail et d’oignon. La très débrouillarde Sœur continue ses recherches et se lance dans la production des masques contre l’acné a base d’argile, et aussi travaille forte pour remplacer les ingrédients à base de pétrole (tel que la paraffine) par la cire d’abeille et le beurre de karité.  Sa prochaine étape et par ma suggestion? Éliminer les sacs de plastique des savons et les remplacer par du papier ciré ou autre. Parce que Sœur Françoise est une vraie environnementaliste et aimante de la nature aussi. Elle cultive son jardin dans la terrasse du dispensaire : des artémises, de la mélisse, des épinards, de la citronnelle… des plantes qu’elle intégrera dans ses recettes.

Deux projets inspirants à Thiès. Deux personnes à rencontrer et encourager! On peut voir la nature prendre place dès qu’on le donne des conditions, et on la soigne avec passion.

Voici quelques photos des deux terrasses et jardins, les plantes, la boutique des produits naturels et les jardiniers inspirées.