Dans cet article, il est question de la visite de l’Agence nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (ANPEJ) lors de la formation de Femme Auto ainsi que de l’évaluation finale de la formation organisée par l’Office national de Formation professionnelle (ONFP) portant sur la Gestion de la petite et moyenne entreprise (PME).

ANPEJ

Le directeur de l’orientation, de la formation et de l’insertion de l’ANPEJ, M. Babou FAYE, est intervenu auprès des bénéficiaires de FemmeAuto lors de leur formation, sous invitation de l’Opérateur ONFP, Mme Anta NDIONE, Responsable du Groupement d’Intérêt Economique « Entreprenariat-Distribution-Construction-Formation » (EDICOF).

La présence de M. FAYE était toute aussi pertinente, car il y avait une forte proportion de jeunes bénéficiaires. Ce directeur en a profité pour leur parler de l’importance d’avoir une attitude citoyenne face à leur travail. De plus, il a insisté sur le fait que les jeunes, qui constituent la relève de demain, doivent prendre leur emploi au sérieux et y mettre tous leurs efforts, ne sachant pas comment, de par la qualité de leur travail, chacun peut avoir un impact sur son quartier, sa famille et sa communauté.

Voici des photos de M. FAYE en train de s’adresser aux bénéficiaires.

 

ÉVALUATION

Enfin, l’évaluation a lieu le dernier jour de la formation. Elle est réalisée par les agents de la Direction des Évaluations et Certifications (DEC) de l’ONFP. Il est rare que l’ingénieur pédagogique y assiste, mais comme nous avons jugé que c’était probablement la dernière évaluation des formations que j’ai pu coordonner avant la fin de mon mandat, j’ai pu y assister. Pour le cas qui nous concerne, elle a été réalisée par Mme NDIAYE Ndeye Soukeyna Fall, de la DEC qui a effectué l’évaluation accompagnée de Mme Fatou BA, assistante à la DEC.

 

Voici Mme NDIAYE qui explique aux bénéficiaires le déroulement de l’évaluation.

Le défi de cette évaluation était que certains bénéficiaires avaient un long parcours académique, tandis que d’autres étaient presque analphabètes. Pour évaluer de manière équitable, les bénéficiaires ont été divisés en groupe d’environ 6 participants. Chacun avait un rôle à interpréter et était évalué individuellement sur l’interprétation de son rôle.

Voici la première équipe.

Voici la seconde équipe.

 

Voici la troisième équipe.

 

L’évaluation que les bénéficiaires ont faite de leur formation a été réalisée de deux manières. Une des évaluations a été faite par écrit et l’autre, est représentée par des images. Ainsi, tous les bénéficiaires ont pu faire une évaluation équitable et surtout dans l’anonymat. Voir l’image suivante des deux types d’évaluation.

 

Voici Mme BA qui apporte un complément d’information à un bénéficiaire.

 

Enfin, voici un témoignage d’un bénéficiaire.