La crèche et l’enfant

Voilà enfin l’opportunité pour moi de faire de la coopération internationale dans le cadre du programme Uniterra. Or, je voyage avec un bout de chou de presque 3 ans et j’avais quelques inquiétudes qui se sont vite estompées une fois arrivée à Dakar.

Je suis arrivée avec une mon fils au Sénégal au début du mois de février 2017 en fin d’après-midi. Les volontaires ont environ trois semaines pour trouver un appartement et de s’installer avant de commencer leur mandat. Nous avons effectué plusieurs visites et enfin trouvé l’endroit où élire domicile pour la durée de mon mandat.

Il me fallait également trouve une crèche pour mon fils, appellation donnée le plus souvent aux garderies au Sénégal. Parmi celles que nous avons visitées, le choix s’est posé sur la crèche la plus proche de là où nous allions habiter. De plus, elle contient une glissoire ainsi qu’un trampoline, de quoi séduire n’importe quel enfant, surtout le mien.

D’ailleurs, il s’est plu assez rapidement aux Sénégalais. Il a déjà des amis dans le quartier qu’il réclame avec clameur. C’est bien grâce à la teranga, mot en wolof qui désigne cette douce hospitalité dont les Sénégalais font preuve envers les voyageurs.

Enfin, je peux commencer mon mandat en toute quiétude.