Bréda est ce mot qui résonne haut et fort et qui va très loin. Il est le lieu historique par excellence susceptible d’attirer l’attention du monde entier. Il est quoi au juste?
L’endroit où est né ce géant qui a marqué de son empreinte l’histoire des va-nu-pieds; et par ricochet l’histoire de l’humanité toute entière. Il a vu naitre Toussaint Louverture, le fin stratège militaire, le génie de la race noire, qui fut le maître de Dessalines, ce vaillant soldat qui a mis en déroute l’armée Napoléonienne, le 18 novembre 1803 à Vertières. Laquelle bataille devait aboutir à la geste du 1er janvier 1804.
Lakou Bréda, le lieu de naissance de Toussaint Louverture se divise en trois habitations: l’une à Lory, une autre à plaine du Nord et une autre qui se situe entre la butte Charrier et Bois Caiman.
C’est à ce troisième emplacement que se situe le site Lakou Bréda qui s’étend sur 7 carreaux de terre. Avec une vision on ne peut plus ambitieuse de l’entrepreneur Décius Herold qui veut déveloper un site particulier avec des potentiels typides et uniques en lien avec la culture et l’histoire d’Haiti au regard de l’importance que revêt ce lieu de naissance de François Dominique Toussaint Louverture.
Selon le PDG de ce site, Lakou Bréda entend proposer aux visiteurs une experience touristique typide des plus excitants devant leur permettre de vivre Haiti autrement. Sur un même site, on y retrouvrera des soirées thématiques, culturelles et artistiques entrecoupées de franges d’histoire d’Haiti. L’attention sera portée plus particulièrement sur la naissance de Toussaint Louverture puisque le site porte non seulement le Nom de son lieu de naissance mais se situe aussi sur ce lieu mythique à portée historique.
Le responsible de communication du programme Uniterra en Haiti a constaté sur place l’existence de plusieurs espèces d’oiseaux et d’animaux dans le volet de la conservation de la faune Haitienne.
La construction d’un jardin botanique dans le Nord est un projet que mijote le PDG de Lakou Bréda. Il souhaite l’ajouter aux multiples produits qu’il est en train de developer actuellement sur le site Lakou Bréda.
La transformation du cacao fait également partie de ses preoccupations puisque sur le site on y cultive actuellement du cacao. Il en est de même pour une guildiverie qui fonctionne déjà pour les clients de son hotel. L’Artisanat y trouve son compte. Une boutique comportant des produits artisanaux y est exploitée. C’est un devoir de mémoire qui consiste à reconstituer le lieu de naissance du gouverneur général de l’ancienne colonie de Saint-Domingue a fait valoir M. Delcis.
Pour se faire, une entente de partenariat vient d’être signée avec le programme Uniterra en Haiti qui est un consorcium de deux organisations Canadiennes : du (CECI), Centre d’étude et de cooperation internationale et de (EUMC), l’Entraide universitaire mondiale du Canada.
M. Delcis souhaite que le partenariat signé avec le programme Uniterra lui permettra d’accéder à l’expertise et le savoir-faire Canadiens susceptibles de l’aider à créer le site historico-touristique et culturel phare dont il rêve pour la region du Nord. Il souhaite également reconstituer le tronc d’arbre de la liberté auquel a fait allusion Toussaint Louverture lors de sa capture à Saint-Domingue pour être déporté au Fort de Jour en France. Toussaint eut à prononcer cette phrase célèbre que tout vrai haïtien devrait connaitre par coeur : « En me renversant on n’a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l’arbre de la liberté des noirs. Il repoussera par les racines parce qu’elles sont profondes et nombreuses ».
Si Fort de Jour en France, étant le lieu de déportation et de la mort de Toussaint Louverture, détient toute cette attraction touristique, Bréda qui est son lieu de naissance a encore beaucoup plus à donner en terme de renseignements sur l’histoire encore méconnue de l’architecte de la révolution Haïtienne de 1804.