Mon mandat vient de se terminer. Retour sur mes réalisations en tant que : « Asesora en Turismo, especializada en Marketing digital. »

Le Tourisme, c’est bien ample comme sujet.
Le Marketing digital couvre aussi une large palette de spécialités.
Et 3 semaines, c’est bien court !

Mais voici ce que j’ai été en mesure de livrer lors de ce congé solidaire.

  1. Séminaire Tarapoto

Premièrement, j’ai été conférencière lors du Séminaire en Tendances touristiques, organisé à Tarapoto le 20 septembre, qui réunissait des étudiants en tourisme, des professeurs, ainsi que  divers acteurs du tourisme de la région, comme des agents de voyage et hôteliers. Une audience assez hétéroclite de près de 180 personnes qui rendait la tâche difficile pour créer un contenu pertinent pour la majorité.

J’ai fait 2 présentations : la première traitait des différentes composantes du marketing digital, de ses bénéfices et des étapes indispensables à passer avant de se lancer dans le digital. J’ai commencé par sonder l’audience de professionnels présents dans la salle en leur demandant :
– Qui avait une page Web avec du contenu datant de moins de 7 jours ? Aucune réponse !
– Qui avait une page Facebook professionnelle ? Plusieurs.
– Qui produisait du contenu vidéo ? Une poignée.
– Qui avait un programme de Email marketing et achetait des mots clés dans les moteurs de recherche ? Une minorité.

Cela mettait la table aux thèmes que j’allais aborder au cours de ma présentation.

En après-midi, j’ai animé un atelier sur Facebook et les façons d’utiliser ce réseau social comme outil publicitaire pour faire connaitre son entreprise et ses services touristiques. J’ai partagé quelques meilleures pratiques pour animer sa page Facebook professionnelle, et j’ai ensuite décrit les techniques payantes pour élargir son audience et rejoindre son public cible.

J’ai tenté de rendre mon contenu dynamique en incluant des mythes et légendes pour faire participer l’audience, j’ai sondé le public, j’ai proposé un exercice pratique pour bâtir un contenu de page de destination d’un site web, le tout dans le but de rendre ce séminaire de près de 6h le plus intéressant possible.
Dans mes 2 présentations, j’ai inclus des astuces pratico-pratiques et j’ai aussi ajouté plusieurs liens de références pour en apprendre davantage sur divers sujets que je ne pouvais pas détailler dans un séminaire.
J’ai conclu avec un petit bonus pour expliquer « l’effet WOW » pour les sensibiliser sur l’importance de faire de petites choses qui vont dépasser les attentes par rapport aux perceptions que se font les gens d’un produit, d’un service ou d’une prestation. Et ce, pas seulement en tourisme, mais dans toutes les sphères de la vie !

2. Conférence Bellavista

Outre ce séminaire, qui fut un beau succès, notamment grâce au travail exceptionnel du comité organisateur composé d’étudiants et de coopérants à long terme, et à la qualité des prestations des conférenciers qui furent très appréciés par les participants, je me suis aussi rendue dans la municipalité de Bellavista, à 2h de Tarapoto.
Là, j’y ai donné une conférence de 3 heures à une trentaine de personnes, sur le thème du marketing, de la marque, de la création d’une destination touristique. J’ai aussi présenté plusieurs éléments de marketing digital exposés lors du séminaire de Tarapoto.
Ce fut aussi l’occasion pour moi de faire mes premières entrevues radio en carrière, pour annoncer l’événement et informer la population des beaux projets de développement touristique que la municipalité et Uniterra entreprennent ensemble.

3. Atelier étudiants

Finalement, la dernière semaine, j’ai redonné un atelier sur Facebook à des étudiants en Marketing de l’Université César Vallejo. L’occasion de beaux échanges constructifs avec des jeunes très intéressés et motivés.

4. Bilan et rapport final

Et pour terminer, de retour à Lima, j’ai exposé ces réalisations à l’équipe d’Uniterra et ce fut l’occasion pour moi de faire un bilan très positif de cette première expérience en coopération internationale.

Je voulais sortir de ma zone de confort ! Mission accomplie.

Chaque personne arrive avec son bagage personnel de connaissances, sa personnalité, son tempérament. Pour ma part, parler en public dans une langue étrangère (ma 3ème langue) était tout un défi ! Je suis habituée à faire des présentations à mon travail, mais pas en Espagnol. Mais je me suis bien préparée, j’ai répété et répété, et j’ai parlé lentement et bien articulé pour bien me faire comprendre. L’immersion est définitivement le meilleur moyen de maîtriser une langue. Il faut se jeter à l’eau et faire abstraction de son côté perfectionniste pour accepter de ne pas nécessairement employer le meilleur terme, le meilleur temps de conjugaison… mais j’ai le sentiment d’avoir atteint mon objectif.

Je voulais partager mes connaissances et semer de graines.  Mission accomplie.

Présentée comme Experte en Marketing Digital, ce terme me met toujours mal à l’aise. Mais j’ai compris qu’il ne fallait pas s’en faire avec cette appellation et simplement donner son meilleur. Le défi était de comprendre comment adapter mes connaissances et mon expérience à la réalité locale. En donnant des outils et des conseils pratiques, j’ai le sentiment que plusieurs personnes de mon auditoire vont pouvoir appliquer mes recommandations, tandis que les lectures que j’ai partagées avec eux vont leur permettre d’aller plus loin. Plusieurs personnes auraient voulu que je prolonge mon séjour pour faire de la consultation : un bon signe que ma présence a été appréciée.

Je voulais me dépasser. Mission accomplie.

De nature plutôt réservée et peu volubile, j’ai fini par parler à plein de monde, à raconter mon expérience à qui voulait l’entendre ! Toute une fierté. Quel bel exemple aussi pour mes jeunes enfants qui ont vu leur Maman faire autre chose que son 9 à 5.

J’ai aussi travaillé ma patience, car la ponctualité n’est pas ancrée dans les habitudes des Péruviens. Et que dire de l’Internet qui a souvent fait défaut, et m’a donné quelques cheveux blancs, car quand on présente le thème du Marketing DIGITAL sans Internet, ça va mal :o) Quelle bonne idée j’ai eue d’avoir fait des captures d’écran de ma démonstration de publicité Facebook car au milieu de ma démo, le WIFI nous a lâché !

J’ai rencontré d’autres coopérants très inspirants et nos échanges ont accru ma curiosité et mon intérêt pour la coopération. Ce fut source d’enrichissement personnel et professionnel.

Je voulais découvrir un nouveau pays où je n’avais jamais été. Mission accomplie.

Première visite en Amérique du Sud, mais sûrement pas la dernière. J’ai découvert une région – San Martin – époustouflante de beauté. Et que dire de la gastronomie ! Tous mes sens ont été en éveil pendant ces 3 semaines. Et j’ai fait la connaissance d’un peuple Péruvien accueillant et chaleureux. Je vais définitivement revenir !

Toute mon expérience du début à la fin fut source de satisfaction.
Merci à mon employeur Transat et à Uniterra pour m’avoir permis de vivre cette expérience.
Et merci à tous ceux que j’ai côtoyé pendant cette aventure ; vous m’avez donné bien plus que vous ne le pensez !

¡Hasta pronto!