Après une petite fin de semaine bien relaxe, on retourne au travail et à la vie ‘’normale’’. C’est quoi ma vie ici? Je vous dis tout ça!

003

 

Je travaille de 8h00 à 17h00 du lundi au vendredi, dans la bâtisse que voici ci-haut. 8h00, c’est l’heure que l’on me dit, mais je me frappe le nez à la clôture chaque matin. 8h30 serait plutôt la vraie heure d’arrivée. Nous sortons dans les communautés le lundi et le mardi en avant-midi. Mon premier objectif est de compléter un fichier afin de connaître les coûts de consultation d’un patient. Il est déjà  réalisé. Quelques vérifications restent à être faites avec la comptable afin de valider les chiffres, mais sinon, je passe aux projets 2 et 3 cette semaine.

Projet 2 : Il s’agira de trouver une stratégie pour la gestion de l’inventaire des médicaments afin de séparer les coûts relatifs aux médicaments fournis gratuitement dans les communautés (financés par subventions) de ceux vendus au bureau de Aq’on Jay.

Projet 3 : Analyser un projet de formation de promoteurs de la santé pour les communautés rurales.

Je me pose quand même la question : « Pourquoi je suis ici à faire cette tâche? » Le Docteur Wilson est très habile à réaliser des plans d’affaires et des budgets. Il me dit ne pas avoir le temps pour ces trois projets dont il me donne la tâche, mais il n’est pas rare de le voir, ainsi que les autres filles, vagabonder ou écouter la télévision. Disons cette semaine que c’était dû au changement de gouvernement!

Je vis à 5 minutes de marche du travail, ce qui est très pratique…pour aller travailler! Cependant, la maison se trouve sur la route Panaméricaine, à 3 km de la ville de Tecpán. Les autobus cessent de passer vers 18h00, 18h30. Donc, après cette heure, difficile de revenir à la maison. Marcher? Il s’agit de l’équivalent de marcher sur l’autoroute 40, en pleine noirceur. J’ai décidé que ce n’était pas pour moi! Alors les soirées sont tranquilles. J’ai dû acheter une clé USB Modem pour avoir accès à internet au travail et à la maison. Alors cela me sauve un peu et me permet du moins de publier mon blog et de parler un peu en français!!!

J’ai aussi trouvé le truc pour me réveiller tôt le matin : avoir froid (même dormir avec une tuque), avoir des coqs dans le paysage, avoir un chien de garde qui jappe, être sur une artère principale! Voilà, le réveil matin devient optionnel.

Oui, il fait froid! Aucun chauffage dans les habitations, alors il y fait souvent plus froid qu’à l’extérieur. On me demande tous les jours si je m’habitue à la température d’ici. Je leur réponds toujours que chez nous, au Québec, il fait beaucoup plus froid et que cette température me convient très bien. Par contre, j’apprécie un peu moins avoir froid en prenant ma douche et en sortant du lit! C’est mon petit luxe que j’aurai le plus hâte de retrouver.

Finalement, j’ai parfois l’impression d’avoir perdu une partie de mon intelligence. Nous sommes tellement habitués de peser sur ‘’power’’ que nous perdons un peu nos sens en l’absence de ces machines. Économiser l’eau, jeter son papier de toilette à la poubelle, laver la vaisselle à la méthode camping, laver son linge à la main (surtout l’essorer à la main), ranger tous les aliments dans des contenants hermétiques pour éviter les bibittes, etc. Et sans compter la langue, qui bien que je comprenne toujours l’essentiel, il m’arrive de manquer quelques mots de la conversation et il m’est en retour difficile d’exprimer tout ce que je voudrais dire. J’aimerais tant que ce soit naturel! Mais non, c’est encore un effort chaque jour!

Voilà! C’est ma routine!