François D’Amours Lévesque est un technicien en génie mécanique. Ce jeune québécois de 29 ans est engagé dans la coopération volontaire dans le cadre du programme Uniterra au CECI-Bolivie. Son mandat consiste à apporter un soutien technique à son partenaire Flor De Leche, une fromagerie artisanale et éco-sociale. Flor de Leche possède aussi un restaurant ouvert au public amateur de fondue, de raclette et de vin d’altitude. Cette petite entreprise a pour mission la protection de l’environnement et d’aider la communauté d’Achocalla à développer son économie.

Les participants et participantes du Seminaire International 2017 savourant les delisieuses spécialités du retaurant Flor de Leche

Chez Flor De Leche, le traitement des eaux, est tout un système. Depuis plusieurs années, un processus de traitement de l’eau a été progressivement mis en place afin que les eaux usées par l’entreprise ne nuisent pas à l’environnement. 10 000 litres d’eau sont utilisés quotidiennement par Flor De Leche pour le nettoyage des équipements de fabrication de fromage. Cette eau usagée est ensuite traitée et purifiée avant d’être réutilisée pour irriguer les potagers  qui approvisionnent le restaurant. Le surplus est quant à lui neutralisé et reconduit dans le Rio Achocalla après vérification que celui-ci ne nuira pas à l’environnement.

le quartier de traitement des eaux usées par Flor de Leche dans le nettoyage des équipements de fabrication de fromage.

Dans un premier temps, François a travaillé en collaboration avec ses collèges sur la conception et la réalisation d’un deuxième système de traitement des eaux. Un traitement aux lombrics qui vient renforcer, complémenter et completer le système déjà en place et traitera plus de 5000 litres supplémentaire par jour et ainsi la totalité de l’eau usagée sera purifiée. Avec ce deuxième système, l’entreprise n’aura plus besoin de déverser de l’eau dans la rivière.

Début des travaux de construction de la piscine
Dans la piscine remplie de terre et de suie de bois, des lombrics sont introduits afin de nettoyer l'eau verseé progressivement dans la piscine par un systéme de tuyaux, comme en voit sur la Photo. Les lombrics vont consommer les résidus organiques contenus dans l'eau et ainsi la purifier.

Dans le premier système de traitement déjà existant, l’eau est purifiée par des bio-digesteurs contenus dans cinq réservoirs différents qui travaillent comme des estomacs géants où ils se nourrissent de résidus organiques présents dans l’eau. Ces petits organismes libèrent un biogaz à effet de serre très nocif pour l’environnement mais qui représente un excellent combustible une fois récupéré. À l’aide d’un plan établi par ces collèges, François a mis en place un mécanisme de tubulure qui sépare le biogaz de l’eau et le conduit dans des grands sacs où il est emmagasiné pour une utilisation future. Le gaz est aujourd’hui brulé en partie pour chauffer l’eau usée dans l’étape où elle passe dans les estomacs géants.

Les tanques de biodigesteurs ou estomacs géants et le systéme de récuperation du biogaz
Les sacs géants où le biogaz s'accumule en attendant son utilisation

Après avoir travaillé sur ces deux projets, François se concentre désormais sur la maintenance de la machinerie de la fromagerie. Avec ses collègues, ils élaborent un calendrier de maintenance et de révision de l’équipement. Pour la securité des employé-e-s, des pièces d’équipements usées et surtout non adaptés à la fonction qui leur a été attribuée, ont été remplacées avec des pièce plus durables, plus écologiques et plus sûres. Ainsi, tous les jours, François essaie d’inculquer les bonnes pratiques de maintenance de la machinerie, mais aussi plus optimales et sécuritaires pour les employé-e-s. François travaille en étroite collaboration avec Don Juan Carlos, responsable de la maintenance chez Flor De Leche.

Machine à vapeur pour laquelle Francois avait changé les valves et instalé un systéme de fanctionnement , hybride de la machne (automatisé ou manuel)

Un autre projet que François débutera sous peu est la conception et la fabrication d’un épandeur à lactosérum.  Le lactosérum est un résidu de la fabrication de fromage riche en nutriments, qui est pour l’instant exploité qu’en partie. L’épandeur servira donc à récupérer le sérum puis à le distribuer de façon adéquate et adaptée aux besoins des cultivateurs de la communauté d’Achocalla.

Le Programme Uniterra soutient des initiatives qui permettent aux communautés les plus vulnérables et exclus de sortir de la pauvreté et d’améliorer leur qualité de vie. Flor De Leche est l’un des meilleurs exemples d’engagement social et le tout dans le plus grand respect de l’environnement.