Un des thèmes transversaux d’Uniterra est l’intégration des jeunes dans les systèmes de marchés des régions identifiés comme priorités du programme Uniterra.

J’ai travaillé dans l’industrie du recyclage au Guatemala et travaille présentement dans le marché horticole au Sénégal. Bien que j’aie eu de nombreux enjeux à prendre en compte dans l’organisation de mes activités, je ne pouvais oublier l’importance d’intégrer des jeunes dans la planification.
Dans mes mandats, par chance mes bureaux étaient physiquement près de deux organisations qui formaient les jeunes à devenir des leaders et des entrepreneurs. J’ai offert d’organiser des ateliers et des présentations sur des sujets d’intérêt mutuel, ce qui a été accepté! Cela m’a donné l’occasion de travailler directement avec plus de 60 jeunes femmes maya très énergiques et plus de 40 jeunes wolofs futurs entrepreneurs.

IMG_6654

Estrella de Mar (Étoile de mer) est une ONG qui travaille avec des jeunes femmes/filles mayas au Guatemala. Comme le présente le site Internet « Estrella de Mar renforce le pouvoir des jeunes femmes/filles, une par une, par l’éducation et le mentorat afin qu’elles deviennent des leaders dans leur communauté ». Fondée en 2007, Estrella de Mar allie des bourses d’études, du mentorat personnalisé et du réseautage positif par les pairs pour assurer aux jeunes femmes/filles un accès et un succès durables à l’école secondaire. (http://www.starfishonebyone.org/).

Estrella de Mar a des bureaux à Panajachel, San Pedro la Laguna et Santiago Atitlan, Guatemala, avec dans chaque ville un groupe de plus de vingt filles en formation. L’organisation prévoit ouvrir une grande école bientôt, où des filles plus jeunes pourront suivre leur éducation formelle. Les jeunes femmes/filles sont formées pour devenir des leaders dans leur communauté et pour développer des petites entreprises. Estrella de Mar inculque des valeurs intéressantes, telles que s’exprimer de manière assurée, avoir des objectifs de vie très concrets (un âge minimal avant de se marier, un salaire acceptable, compléter leurs études universitaires) et transmettent des compétences importantes : l’anglais, la rédaction, les mathématiques, etc.

J’ai visité Estrella de Mar avec le Coordonnateur d’Uniterra au début de mon mandat. Il a offert à l’ONG la possibilité d’accueillir des volontaires, ce qui a été accepté et j’ai moi offert d’organiser des ateliers en écoconception et gestion des déchets. Mon idée était de les introduire aux possibilités d’utiliser du matériel recyclable pour faire de l’artisanat tel que des bijoux, des sacs, des vêtements modifiés, etc. Il y a bien des avantages à cela : un approvisionnement constant de matériel gratuit, un avantage sur le plan du marketing et des créations vraiment distinctes. Nous avons réalisé un atelier pour chaque groupe, partageant le matériel et laissant libre cours à l’imagination. Les filles devaient générer des idées pour leur plan d’affaires. J’espère vraiment avoir pu les inspirer un peu à considérer le potentiel et la créativité qu’elles pourraient utiliser en intégrant les concepts d’écoconception. J’ai eu la chance de les accompagner dans de nombreuses autres activités et événements, ma collègue leur a organisé un atelier de photographie et elles ont leur propre volontaire Uniterra conseiller en développement de projet.

Créé en 2002, le Synapse Center est un programme de démarrage d’entreprises à l’intention des jeunes Sénégalais (http://www.synapsecenter.org/). Il offre différents programmes et ont un grand bureau près du mien à Thiès.

Je suis allé à Synape pour la première fois au début de mon mandate, pour appuyer une conference donnée par le Coordinateur de AUMN, l’Association des unions maraîchères des Nyayes auprès de qui je travaille cette année. Mr. Ndiaye parlait du calendrier des cultures de légumes. Au cours de la période de question, j’ai remarqué qu’il y en avait beaucoup sur les cultures biologiques, et les avantages et implications économiques reliés. Parce que j’ai vu l’intérêt, j’ai offert au Coordonnateur d’organiser des discussions spécifiquement sur l’agriculture écologique : les principes, les bases et la comparaison économique avec l’agriculture traditionnelle. En fin novembre, nous avons été visité une ferme écologique près de Thiés que j’utilise actuellement comme modèle pour montrer à des producteurs/productrices actuelles et futures qu’être « verts » peut être profitable aussi!

Les participants/participantes ont vraiment apprécié la visite et j’espère qu’ils/elles intègreront quelques-unes des techniques dans leur plan futur en tant qu’agriculteurs/agricultrices. La réduction dans l’utilisation de pesticides et de fertilisants chimiques peut avoir un grand impact sur leur santé ainsi que sur la qualité de l’environnement dans son ensemble.

IMG_7322 IMG_7300 IMG_6570

Ces expériences ont été très enrichissantes pour moi, être en contact avec les jeunes, voir leur intérêt et répondre à leurs questions. Ces deux endroits sont très inspirants, ils transmettent des valeurs très positives et vise à créer des opportunités d’affaires autonomes. J’ai eu de la chance de les rencontrer et de partager des expériences avec eux/elles. Je vois beaucoup de potentiel et j’espère que ces jeunes sauront se préoccuper de la qualité de l’environnement dans leur planification.